PS Concarneau

le blog de la Section de Concarneau

02 janvier 2015

INSEE : une démographie en berne à Concarneau

Les incantations du premier adjoint et les contestations, auprès de l’INSEE, du maire n’y changeront rien : Concarneau continue de s’enfoncer dans une spirale du déclin et de l’immobilisme !

Les chiffres publiés par l’INSEE sur la démographie montrent une baisse de 1753 habitants depuis 2007.

Ce n’est pas une surprise, nous le disons depuis des mois : les mandats d’André Fidelin et de son équipe font reculer notre ville, de façon significative et durable, en matière démographique et perdre pied en termes d’impact régional, d’attractivité et de notoriété.

Cette baisse constante de la population est la résultante des mauvaises décisions, de choix peu responsables : la baisse des services au public et notamment en matière de services dédiées à l’enfance et à la jeunesse, l'augmentation des taxes et des tarifs municipaux (plus de 24,5 % (2008-2012 - Chiffres du ministère de l’Intérieur), l’absence d'une politique volontariste et dynamique pour conserver et développer une véritable mixité de la population. Depuis 2008, les jeunes ménages ont déserté la commune faute d’une offre de logements correspondant à leurs moyens. Pendant ce temps, la municipalité préfère aider des investisseurs privés pour installer une maison des séniors. Les acteurs économiques dont les préoccupations ne sont pas entendues préfèrent s’installer dans d’autres villes plus dynamiques que Concarneau.

La conséquence directe est aussi que la municipalité, par une démographie en berne et des investissements hasardeux, a fortement alourdi la dette par habitant et ce qui y est obligatoirement lié l'accroissement de la fiscalité pour nos habitants ; les prochains budgets le montreront.

La dette est désormais trop lourde pour ce Concarneau mis en déclin démographique et qu’il faudrait relancer fortement pour inverser cette tendance néfaste. Il faut une véritable vision transversale pour faire que notre ville soit attractive en pariant sur une dynamique économique et des services publics de qualité. Quant au logement, il faut cesser les investissements spéculatifs pour du logement defiscalisé et relancer un projet de Z.A.C qui permettrait d'accueillir des jeunes familles source de dynamisme dans le domaine des services au public mais aussi en matière  de développement économique.

 Concarneau, le 02/01/2015

Posté par bureau ps à 21:07 - Prises de position et communiqués - Permalien [#]